L'allergie c'est quoi ?

 Définition de l'allergie

 

L'allergie est une réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance étrangère (allergène). D'habitude les substances étrangères n'entraînent pas de trouble chez la plupart des sujets.

 

Pour que l'allergie survienne, il est nécessaire qu'un premier contact ait eu lieu entre l'allergène et l'organisme du sujet (sensibilisation). C'est pourquoi c'est souvent le deuxième contact à l'allergène qui est le plus problématique.


Les principaux éléments de l’environnement humain entraînant cette réaction sont les acariens, les poils d’animaux, les pollens, les plantes, les moisissures, les aliments, les médicaments, certains produits chimiques tel que : nickel, parfums, colles...

 

Les différents types de maladies allergiques communes sont :


Rhinite, conjonctivite, asthme & allergies cutanées [dermatite atopique, eczéma ou dermatite de type atopique (son origine est plutôt génétique, c'est un eczéma particulièrement courant chez les jeunes enfants nés au sein d'une famille allergique), ou de contact, urticaire].

 

L'atopie est une tendance personnelle ou familiale à produire des anticorps IgE, en réponse à de faibles doses d’allergènes, généralement des protéines, et à développer des symptômes typiques comme l’asthme, la rhinoconjonctivite ou l’eczéma.

 

L'allergie est une réaction d'hypersensibilité* initiée par des mécanismes immunologiques.

 

Comment se déroule une allergie ? 

 

Lorsqu'une personne, présentant un système immunitaire sensible, est exposée à un

allergène, une série d'événements se produit :

 

1/ Le corps commence à produire des anticorps spécifiques, appelés immunoglobulines de type E (IgE), pour lutter contre les allergènes (par différents mécanismes comme la neutralisation).


2/ Les anticorps attachés à l'antigène se fixent sur des cellules appelées mastocytes. Les mastocytes se trouvent en grand nombre dans les voies respiratoires ainsi que le tractus gastro-intestinal, endroits où les allergènes essaient de pénétrer dans le corps.


3/ Ceci (étape 2) produit la libération de molécules comprises dans les mastocytes et sont responsables de la plupart des symptômes de l'allergie (libération d'histamine,...), induisant par exemple un nez bouché ou des yeux rouges.


Si l'allergène se trouve dans l'air :


la réaction allergique se déroulera dans les yeux, le nez ou les poumons.

 

Si l'allergène est ingéré :

 

la réaction allergique se passera dans la bouche ou le tractus gastro-intestinal.

 

Si l'allergène est en contact avec la peau :

 

ceci produira des réactions dermatologiques (eczéma par exemple).


Néanmoins les réactions allergiques peuvent parfois aller au-delà d'une réaction allergique classique, on parle alors d'une allergie généralisée, ceci peut se traduire par une chute de la pression sanguine, voire une perte de conscience. Ce type d'allergie grave se nomme anaphylaxie et nécessite souvent un traitement d'urgence à vie (par exemple pour les personnes gravement allergiques aux piqûres d'abeilles, elles doivent toujours porter sur eux une piqûre à base d'adrénaline).


 

Les réactions allergiques cutanées les + fréquentes & leurs symptômes

Bilan de l'allergologue (consultation & tests)

Quels sont les principaux médicaments pour l'allergie dans la trousse d'urgence ?

La Batterie standard européenne des allergènes

 
 

Sources


Raffard M., Partouche H. Allergologie en pratique. EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Traité de Médecine       Akos, 2-0093, 2008.

 

http://allergo.lyon.inserm.fr/ALLERGOLOGIE_GENERALE/2-12_Prise_charge_globale_patient_allergique.pdf       

 



29/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres