La trousse d'urgence !

Quels sont les principaux médicaments pour l’allergie dans la trousse d’urgence ?

L’adrénaline (épinéphrine) est le seul traitement du choc anaphylactique avant l’hospitalisation.

Pour une diffusion meilleure et plus rapide, l’injection se fait par voie intramusculaire. Présentation :

Adrénaline Aguettant® et Renaudin® : 0,25 mg/ml, 0,5 mg/ml, 1 mg/ml.

Seringue préremplie Anahelp® 1 mg/ml (0,25 ml par ailette cassée).

Stylo Anapen® (0,15 mg/0,3 ml ou 0,3 mg/0,3 ml) (automédication en cas d’anaphylaxie alimentaire et aux hyménoptères).

Posologie : 0,10 à 0,15 mg chez l’enfant en dessous de 20 kg ;

0,25 à 0,30 au-dessus de 20 kg chez les moins de 12 ans et

0,25 à 0,50 chez les plus de 12 ans et les adultes.

Les corticoïdes dont l’action est lente, sont indispensables pour éviter un choc retardé et en cas de crise d’asthme grave.

 

Voie orale, ORO soluble ; injectables : intramusculaire, intraveineux.

Les autres médicaments utiles sont :

les bronchodilatateurs : en spray avec aérochambre et

Babyhaler® ; injectables (sous-cutanée très lente) Bricanyl® 0,5 mg/ml ;

les antihistaminiques en comprimés et injectables (Polaramine®).

 

 

 

L'allergie c'est quoi ?

Les réactions allergiques cutanées les + fréquentes & leurs symptômes

Bilan de l'allergologue (consultation & tests)

La batterie standard européenne des allergènes

 

 

 

Sources


 Raffard M., Partouche H. Allergologie en pratique. EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Traité de Médecine       Akos, 2-0093, 2008.

 

http://allergo.lyon.inserm.fr/ALLERGOLOGIE_GENERALE/2-12_Prise_charge_globale_patient_allergique.pdf      



09/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres